Question de langage

J'aurais aimé, poème par Robin Parady

Je vous le dit sans bonnet difforme car il vaut mieux en prendre conscience dès maintenant avant de devoir descendre du pied d’Estal assez brutalement. Je risque d’ailleurs de passer pour le bouquet missaire, mais voilà… Savoir s’exprimer est une chose, mais connaître les mots que l’on emploie (et bien les utiliser) en est une autre.

Par exemple, saviez-vous que:

– « Idiot », qui vient du latin idioma, signifie « différent des autres ». Par exemple, un idiome est une langue utilisée par une communauté.

– « Monstre » vient du latin monstrum (phénomène singulier) et signifie donc « digne d’être montré du doigt ».

– Imbécile vient du latin imbecillus (« qui n’a pas de bâton »).

– Stupide vient du latin stupidus (« frappé de stupeur »). Il désigne quelqu’un qui s’étonne, qui s’émerveille de tout.

Ou que:

– L’évolution des espèces est un fait. Sa théorie concerne le pourquoi de cette évolution.

– Par définition, et quoi qu’en disent les vegans, la viande « végétale » n’existe pas. Idem pour le lait.

Certaines expressions ne cassent pas trois pattes à un canard, certes, mais j’ai toujours trouvé intéressant d’aller au fond des choses.

Une chose est sûre, en tout cas, les mots sont à double-tranchant. Bien utilisés, ils peuvent guérir ou blesser… Mais n’oubliez pas: « entre ce que je pense, ce que je veux dire, ce que je crois dire, ce que je dis, ce que vous voulez entendre, ce que vous entendez, ce que vous croyez en comprendre, ce que vous voulez comprendre, et ce que vous comprenez, il y a au moins neuf possibilités de ne pas se comprendre » comme l’a si bien dit Bernard Werber.

Et puisqu’il faut battre le fer avant d’être manchot, je vous propose un petit jeu: j’ai volontairement glissé quelques erreurs parmi les phrases du texte. Saurez-vous les retrouver et les corriger? Faites-en part dans les commentaires. 😉

Publicités

9 réflexions sur “Question de langage

  1. Tu as fait fort dans le premier paragraphe (!) J’adore…
    Très juste cette citation de Bernard Werber. Les mots ne sont pas toujours faciles à utiliser. Il faut faire attention à eux. Sans cesse.

    Aimé par 1 personne

  2. Quelque unes lors de ma première lecture en effet !!
    Je vous le « dis », « piédestal », « bouc émissaire », une chose est « sure »
    Quant aux origines des mots, je ne sais si elle sont vraies ou non !

    Aimé par 2 personnes

  3. « Battre le fer avant d’être manchot »? Original comme expression! Et comme dit Marie, le premier paragraphe est pas mal dans son genre! Quant à moi, j’aime aussi cette citation, je l’avais déjà lue, mais je ne me souvenais plus qu’elle était de Bernard Werber.

    Aimé par 2 personnes

  4. Pingback: De la couleur des mots | Robin Parady

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s